Votre lecture
Mon avis sur le livre “File dans ta Chambre” de Caroline Goldman

Mon avis sur le livre “File dans ta Chambre” de Caroline Goldman

file dans ta chambre caroline goldman

Si vous vous intéressez un tant soit peu à la parentalité, vous n’avez pas pu rater les nombreuses mentions au livre “File dans ta Chambre” de Caroline Goldman, dans la presse et à la télé ces derniers temps.

Il faut dire que cette psychologue prend le contrepied de l’éducation positive poussée à l’extrême, dans laquelle l’enfant est roi et où il ne faut surtout pas le brimer ou l’empêcher de s’exprimer. Alors, ce livre vaut-il le coup d’être lu ?

Caroline Goldman et le principe des limites éducatives

Le postulat de Caroline Goldman ? Il faut cadrer les enfants et leur donner ce qu’elle appelle des “limites éducatives“. C’est à dire couper court à toute crise, mauvais comportement, rébellion injustifiée, etc. pour justement permettre à l’enfant de se construire sur des bases saines, et ne pas opter pour une éducation positive sans contraintes, dans laquelle on accueille tous les comportements et états d’âme de l’enfant sans broncher.

avis caroline goldman file dans ta chambre

Ca me rappelle, il y a quelques temps, une réunion à laquelle ma nounou assistait. Le relais des assistantes maternelles avait organisé une soirée avec une psychologue. Elle avait demandé comment cadrer un enfant qui fait une bêtise et la psy lui avait dit qu’il ne fallait pas le cadrer justement. Qu’un enfant qui dessine sur les murs est un enfant qui s’exprime et qu’il ne faut pas freiner cet élan artistique. C’est le genre de réponse qui me fait dresser les cheveux sur la tête…

Me sentant assez en accord avec ce principe, j’ai donc acheté le livre File dans Ta Chambre (avec pour ambition je l’avoue de mettre fin à ces colères parce qu’on a fait des haricots et pas des frites, parce que le sweat bleu est au sale, parce qu’il faut aller au centre aéré, parce qu’on finit par éteindre la télé alors qu’on a déjà gentiment mis un DVD, j’en passe et des meilleures. Je suis sûre que vous voyez de quoi je veux parler. ) Et puis aussi parce que livre avait de bons commentaires, avec certains parents qui disaient que le bouquin avait révolutionné leur vie de famille et ramené le calme à la maison. Oui, je sais, ça fait rêver 😉

“File dans ta chambre” est un livre qui se lit vite, (bon point dans nos vies de parents débordés !), je dirais que la lecture n’est pas hyper folichonne et même un peu ennuyeuse (c’est un langage très “psy” même si tout est vulgarisé et très simple à comprendre). Il y a de nombreux exemples et témoignages qui rythment la lecture et la rendent un peu plus vivante, heureusement.

caroline goldman file dans ta chambre

J’ai bien aimé le fait que Caroline Goldman mette les pieds dans le plat et n’hésite pas à citer ses confrères / consœurs adeptes de la parentalité positive en montrant ce qui clochait dans leurs allégations. Qu’on soit d’accord ou pas avec ses propos, elle n’a pas peur de se mouiller, c’est certain !

La majeure partie du livre consiste à montrer pourquoi les enfants ont besoin de limites éducatives (et à quel point sa méthode fonctionne) et à la fin on a une feuille de route de 2-3 pages avec un résumé de ce qu’il faut faire. En gros : isoler l’enfant dès qu’il dépasse les bornes.

Lire aussi
complexe bio cheveux nutriandco

La question primordiale : est-ce que ça marche ?

L’isolement, écarter l’enfant pour qu’il se calme, je le faisais déjà, mais avec une certaine mollesse ou un certain dépit, je m’en rends compte maintenant.

Si tu as déjà isolé ton enfant et qu’il revient sans cesse sans respecter la “punition“, tu finis un peu par baisser les bras. (Si l’enfant continue de taper, crier, sortir de sa chambre pendant la punition, il suffit selon Caroline Goldman de rallonger le temps de punition.) Ou bien si tu as demandé 15 fois qu’il ramasse ceci-cela et qu’il t’ignore, tu finis par le faire toi-même, ça demande moins d’énergie. J’ai décidé d’être plus intransigeante (mauvais comportement = isolement immédiat et non négociable) et je dois dire que ça commence à rentrer.

Il y a encore du boulot, mais j’ai bon espoir ! Si vous avez lu ce livre et appliqué ses principes, n’hésitez pas à me dire en commentaire si cela a fonctionné pour vous. On commente ici en toute bienveillance, en gardant en tête qu’on a tous des vies / des principes / des enfants différents hein 😉 Et pour les mamans et les papas qui se sentent un peu dépassées, je ne peux que vous conseiller ce livre qui peut-être vous aidera à changer l’ambiance à la maison.

File dans ta Chambre, Caroline Goldman, Interéditions, 16,90€ dispo ici

Voir les commentaires (2)
  • Bonjour, je suis dans une démarche d’éducation bienveillante enfin je pensais mais j’avoue ne pas comprendre le déferlement de haine envers cette psychologue. Je n’ai pas lu ce livre mais un article dans le monde et je la trouvais plutot sensée. Un enfant n’est pas un adulte et même si le traiter comme le ferait un adulte est bien ben sa réaction ne sera pas toujours celle attendue. Je me rappelle d’une crise de mon fils dans la voiture persuadé que j’avais une glace pour son gouter dans mon sac à main et que je ne voulais pas lui donner… Je lui ai donné mon sac mais rien à faire il était persuadé. On a fini par réussir à le calmer (on est sorti 10 min de la voiture le temps de lui donner la compote et le gâteau prévu) mais un adulte aurait pas réagi pareil. Sa méthode résumée ne me choque pas, pas violente (on ne parle pas de claquer la porte et tout) et incite à se contrôler (chose utile à l’âge adulte). Nos enfants auront des contraintes à l’âge adulte donc oui pour les laisser faire des petites bêtises (il revient tout sale de l’école hop une.machine et une douche sans s’énerver)mais gribouiller sur des murs ça clairement c’est pas compliqué à leur faire comprendre qu’une feuille c’est mieux. Et pour l’âge adulte pas sur que ne pas avoir eu de contraintes et de limites aide à être heureux dans une société ou nous devons respecter des règles. Si on a déjà eu des limites en toute bienveillance on les accepte plus facilement je pense.
    Et un peu de bienveillance avec les parents je dis oui elle au moins à des solutions car nos enfants ne sont pas parfaits comme nous 😀

    • Oui c’est exactement ce qu’elle explique dans le livre, que si tu ne rencontres pas de limites en tant qu’enfant, tu as du mal une fois adulte. Clairement ce livre fait débat – certains critiquent même alors qu’ils ne l’ont pas lu ! – beaucoup de personnes doivent se sentir injustement visées…Je comprends qu’il ne parle pas à tous (et heureusement, car on n’a pas tous le même vécu, les mêmes enfants, le même quotidien…) mais moi personnellement je n’y ai rien vu de choquant.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

© 2020 Happy and Baby. Installed by Romy

Revenir en haut