Télétravail et babysitting : conseils pour s'organiser et tout concilier


Qui n'a pas eu des sueurs froides quand il a entendu l'annonce de la fermeture des écoles ? On a tous eu un jour la maîtresse en grève, nounou malade, la crèche en vacances...Et on a tous fait l'expérience de la garde d'enfants avec le smartphone et les fournisseurs / clients d'un côté, tu essaies tant bien que mal de te plonger dans tes dossiers avec le petit qui braille, qui se met à chanter la Reine des Neiges et à te tirer par le bras, et qui ne comprend pas le concept de "Maman travaille" (en même temps, on ne peut pas trop leur en vouloir).

Travailler avec des enfants à la maison, ça me semble impossible (chapeau aux jeunes mamans qui y arrivent) et culpabilisant : tu t'occupes mal des kids, tu bâcles ton travail, et au final tu n'es pas efficace ni dans l'un, ni dans l'autre.

Sur une journée, et quelques jours, à la rigueur ça passe. On peut rattraper plus tard, filer quelques dossiers à une collègue en attendant, prendre son mal en patience. Mais sur des semaines ? Des mois ? Comment tenir la distance ? Ne pas crouler sous la charge mentale, souvent déjà bien élevée chez working mums ?

Voici quelques conseils pour bien s'organiser et cumuler travail et babystting sans (trop) péter un câble.


Conseil n°1 : Se lever tôt

Bah oui, je n'ai pas de recette magique, on n'a pas forcément envie de se lever aux aurores, mais c'est une très bonne solution pour avoir un peu de temps SANS un bruit. Ça ne me dérange pas car je suis matinale, mais je conçois que ça puisse piquer un peu :-) En fait c'est là que je suis la plus productive. A 6h15, six jours sur 7 je suis devant l'ordi, je ne perds pas de temps : je me lève, je prends un jus d'orange, et je commence. La toilette et le petit déj sont pour plus tard, quand tout le monde est réveillé.
La même option existe pour le soir, quand tout le monde dort mais à vrai dire je suis trop HS pour enchaîner après une journée bien remplie. Travailler jusqu'à tard dans la nuit, c'est pas pour moi !

Conseil n°2 : Introduire une routine travail / enfants

Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'école qu'on chamboule toutes les règles et qu'on est en vacances. En prévoyant des plages "travail", "activités avec les enfants" et repos, tout le monde y voit plus clair. Par exemple, Louis n'est plus trop partant pour faire la sieste, on lui "impose" un temps de repos après le déjeuner. Il peut s'allonger, lire des livres, faire des puzzles, une activité calme, qu'importe tant qu'il ne fait pas de bruit. Ce qui nous permet à nouveau de débloquer un peu de temps pour avancer.


Conseil n°3 : Sortir le parc pour bébé

Quand on a un bébé, on ne va pas se mentir, le parc est très pratique. Je ne suis pas fan des petits dans le parc toute la journée, ça ne développe pas leur motricité, et ça fait un peu petit malheureux en prison. Mais ça reste bien pratique pour dépanner quand on a une urgence, pour passer un coup de fil et laisser bébé en toute sécurité. Louis aussi adore y aller pour jouer avec sa sœur !

Conseil n°4 : Lâcher du lest

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles : on fait appel, parfois à la télé. Vous le savez on n'est pas du tout écrans et on privilégie toujours les activités sans écran pour les enfants. Mais parfois, tu as juste besoin de calme, de te concentrer alors en général la télé est une bonne babysitter et Pat Patrouille fait bien l'affaire. Il ne faut pas en abuser, mais il ne faut pas non plus stigmatiser les écrans : on fait comme on peut.

Le gros avantage du confinement et du travail à la maison - et je m'en étais déjà rendue compte en devenant free-lance - c'est que vous n'avez pas votre collègue concon qui vient vous raconter son weekend en long en large et en travers pendant 30 minutes, que vous n'êtes pas fourrés à la machine à café en permanence, qu'il n'y a plus de réunions inutiles où tout le monde bavasse mais ne fait rien avancer, plus d'heures perdues dans les transports en commun....et qu'au final, les moments de travail, même s'ils sont intenses, représentent rarement sept heures pleines de taf intense !

Comment vous vous organisez pendant le confinement ? Vous arrivez à travailler ?




Aucun commentaire