Ça marche comment un tire lait ?

S'il y a bien un truc qui m'a étonné dans mon parcours de future / jeune maman, c'est qu'on m'a demandé à maintes reprises si je souhaitais allaiter (oui), mais à aucun moment on ne m'a parlé du tire-lait, de son utilisation, etc. 

Ni pendant les cours de préparation à l'accouchement (qui ont pourtant balayé un large spectre de thèmes), ni à la maternité. Moi, je ne connais personne qui a allaité, et j'ai donc découvert toute seule comment ça fonctionnait. Les pros de l'allaitement trouveront cet article neuneu, mais je me dis qu'il sera peut-être utile à toutes celles qui comme moi ont décidé de donner du lait maternel à bébé et seront donc probablement amenées à tirer du lait un jour ou l'autre.

J'ai demandé très tôt à pouvoir louer un tire-lait - (dix jours après l'accouchement exactement, je voulais que le papa donne un bib' de temps en temps), ma sage-femme m'en a dissuadée : la lactation n'est pas assez bien installée, bébé pourra refuser le sein ensuite, tout ça tout ça. J'ai donc pratiqué l'allaitement exclusif et à la demande pendant sept semaines, jusqu'à ce que la pédiatre me dise qu'il fallait commencer à lui donner un bib par jour, pour l'habituer en prévision de sa garde chez la nounou.




Je suis donc allée louer mon tire-lait, un Medela Fysio double pompage. Il faut savoir que la location est remboursée intégralement par la sécu, mais qu'on vous demandera un chèque de caution à la pharmacie (400€ pour ma part). Ça se présente comme un petit aspirateur (en même temps c'est un peu ça, non ?), c'est bien lourd à transporter. Quand on l'ouvre, c'est tout simple : un bouton on / off, un bouton à tourner sur le mode "stimulation" ou "expression" et une prise pour raccorder le tuyau. 

Le tuyau et les téterelles proviennent du kit d'allaitement, que vous devez acheter (il est partiellement pris en charge si vous avez une ordonnance, j'ai dû payer 13€ de ma poche). Attention, il y a plusieurs tailles de téterelles, ne laissez pas la pharmacienne vous donner une taille au hasard ! Prenez vos mesures avant d'y aller (vous pouvez trouver les explications sur le site du fabricant, par exemple sur l'appli Kitett)

La mauvaise surprise c'est que les téterelles ne tiennent pas toute seule. Vous devez les tenir, ou trouver un moyen de les bloquer, sinon vous ne pouvez absolument rien faire d'autre pendant le tirage.

Une fois installée, vous sélectionnez le mode "stimulation" pendant deux minutes, il va "tirer" le sein rapidement et avec une fréquence importante pour stimuler l'éjection. Vous récoltez généralement quelques gouttes de lait à ce stade. Puis vous passez sur le mode "expression" et là le tirage commence vraiment, votre sein est aspiré et relâché plus lentement mais plus longuement. Pour utiliser une image parlante, ça ressemble à la traite....d'une vache.

Les flacons commencent alors à se remplir plus ou moins vite...et dans des proportions plus ou moins importantes. Si le lait ne sort plus pendant deux à trois minutes, il est temps d'arrêter.

Voilà pour aujourd'hui, pour les aspects purement pratiques, je vous concocte un autre article pour bien utiliser son tire-lait...A bientôt !

Aucun commentaire