Faut-il révéler ou pas le prénom de bébé avant la naissance ?




Il y a deux écoles : ceux qui le disent d’emblée (parce qu’ils sont sûrs, parce qu’ils ne veulent pas se le faire piquer…) et ceux qui le taisent quoi qu’il arrive. Je me souviens d’une collègue à qui j’avais demandé si elle connaissait le sexe de bébé qui m’avait répondu tout de go : c’est une fille, on va l’appeler Chloé, on est sûrs donc on le dit. Au moins, ça va droit au but et je suis sûre que personne ne l’a plus jamais tannée jusqu’à la naissance !

Nous, on fait clairement partie de la 2ème catégorie. On a révélé le sexe de bébé, mais je suis farouchement opposée à la divulgation du prénom
Il y a bien les réfractaires (oui, mais non, mais tu peux nous le dire, on est de la famille quand même…), ceux qui n’ont aucun doute (je suis sûre que tu vas me le dire avant la fin !), les enquêteurs (c’est un prénom ancien ou récent ?), ceux qui prêchent le faux pour avoir le vrai (je te parie que ça va commencer par un R ! J’ai rêvé que tu l’appelais Machin Chouette !)




Plusieurs raisons à cela :
- Je ne veux aucune remarque sur le prénom que j’ai choisi. Je ne veux pas qu’on essaie de m’influencer, de me faire changer d’avis, au moins une fois que le petit est né, il n’y a plus de marche arrière, que ça plaise ou non. Pas de « oh moi j’en connaissais un qui s’appelait comme ça, il m’a pas laissé un bon souvenir » « Ça fait bizarre avec votre nom de famille », « Tu préfères pas plutôt xx (un nom approchant) » Il y a toujours quelqu’un à qui même le plus simple des prénoms ne conviendra pas.
- Même si les gens sont polis et que la plupart n’oseront pas faire de remarques désobligeantes, je vais bien voir sur leur visage si le prénom ne plait pas. Et ça va me soûler !
- Parce que je me réserve le droit de changer. Un coup de cœur, une illumination de dernière minute, et hop, out le prénom choisi.
- On le garde comme une surprise !   Après tout, on a déjà divulgué le sexe, on peut bien garder une petite part de mystère 😊


Il n’y a qu’une personne à qui j’ai lâché mon prénom préféré – ma gynéco. Autant elle tarde un peu à confirmer le sexe, autant une fois qu’elle est sûre, elle insiste lourdement et ne se contente pas des « on en a plusieurs en tête » et « c’est en cours de discussion ».  Elle ne lâche pas l’affaire tant qu’elle n’a pas sa réponse 😊 Et comme elle ne fait pas partie de la famille et que de toute façon on s’en fout un peu, j’ai répondu à sa question. 

J’ai vu à sa tête que ça ne lui plaisait pas beaucoup, elle a fait une petite réflexion pas méchante mais qui ne m’a pas trop plu (je ne vous en donne pas la teneur pour ne pas donner trop d’indices sur le prénom). Donc cette petite moue dubitative x 20 personnes, non merci :-)

Et vous, avez-vous révélé le prénom de bébé avant sa naissance ?

Aucun commentaire