Journal de Bébé : Louis, 6 mois (déjà !)


Six mois, mon chat ! Une demi-année à tes côtés, à rigoler, à jouer avec toi, à te parler, à te câliner...Que de chemin parcouru depuis ce jour d'octobre où on a posé ce tout petit bébé sur mon ventre, cette petite frimousse qui ouvrait déjà ses grands yeux sur le monde...

Et des progrès, tu en as fait plein ce mois-ci !
On a commencé le mois avec la traditionnelle visite chez le pédiatre, où tu as pu montrer l'étendue de tes talents. C'est simple : tu n'as pas arrêté. Gigotages en tout genre, babillages, éclats de rire, tirer la chemise du pédiatre...Tu as fait le show et d'ailleurs il a conclu que tu "pétais la forme" et il t'a "remercié pour ta prestation" lol.



La veille, il y avait d'ailleurs eu "retournement de situation". Après des semaines d'effort, tu as enfin pu te retourner, du ventre sur le dos. Puis quelques jours plus tard, du dos vers le ventre. Ça te demande encore un peu d'effort mais tu es tout content de toi. Bravo mon chat ! Une étape en appelle une autre : je vois que tu meurs d'envie de rester assis et de te déplacer. Tu te déplace sur le dos en te cambrant et en poussant avec les jambes, mais j'ai l'impression que ça ne va pas assez vite à ton goût. La suite au prochain numéro !

On continue la diversification, et ça se passe bien. Tu fais la grimace quand on te présente quelque chose de nouveau, et en général, tu finis par l'accepter. Ne parlons pas de compotes de poire, mangue et ananas que tu dévores littéralement, sans te poser de question. Tu chouines même entre deux cuillerées parce qu'on ne va pas assez vite. Gourmand, va ! A en juger par les 1400g que tu as pris en un mois, tu manges bien à la cantine :-)

On a plusieurs fois pensé que les dents arrivaient, tu en avais tous les symptômes : fesses rouges jusqu'au sang, joues rouges, mordillage de tout ce qui traîne, et bébé grognon. Mais à ce jour, pas une quenotte à l'horizon !

Il commence à y avoir quelques échanges "tendres", tu nous touches le visage, tu nous tend la main, tu as l'air, souvent, de comprendre quand on te parle. Tu tournes la tête quand on t'appelle. Tu babilles énormément, je suis sûre que tu vas être un petit bavard !


L'anecdote du sixième mois

On a droit à tes sourires, à tes éclats de rires, et ce mois-ci on a eu droit à un cran au dessus : le "mort de rire". Ton papa se cache sous la fenêtre et saute ce qui a pour effet de te faire sursauter et éclater d'un rire communicatif ! On a réussi à filmer la scène et on regarde souvent la vidéo, bonne humeur assurée !


Louis, 6 mois

est gourmand \bullet  a beaucoup plus d'énergie que ses parents \bullet  est fasciné par les mains des autres \bullet  frotte ses pieds jusqu'à ce que ses baskets tombent par terre (coucou la chaussure perdue sur le parking) \bullet  adore prendre son bain en motricité libre \bullet  fait de longues phrases (mais on comprend rien, ah les nuls de parents :-)

Soyez happy avec nous :-) On est aussi sur FacebookTwitter et Instagram !


3 commentaires

  1. Ohhh, c'est trop mignon les videos des bebes morts de rire! Gardez la precieusement! Meme des annees plus tard, on a tellement plaisir a les regarder.
    (D'ailleurs ca me fait penser que mon mari a monte des photos et sequences video de nos enfants bebes... aujourd'hui, les garcons les regardent encore et encore avec passion, maintenant qu'ils ont grandi. C'est vraiment une super idee de faire ca!)

    RépondreSupprimer
  2. Les premiers moments de tendresses de ton loulou sont incroyables. Je me souviens que lorsque les miens tentaient de me toucher le visage comme le fait le tiens... c'est tellement attendrissant.

    RépondreSupprimer
  3. j'ai adoré moi aussi les premiers moments où mes enfants tentaient de communiquer avec moi. De leurs petites mains potelées, ils me touchaient le visage ..même si du même coup, ils m'arrachaient la tignasse. J'en garde de très beaux souvenirs.

    RépondreSupprimer