Mon casting Nounou !

En juin, on a commencé le casting nounou pour notre petit bout.

On avait pensé (et à vrai dire on préférait) le faire garder en crèche, seul hic, la difficulté à obtenir une place…et l’impossibilité de savoir rapidement si oui ou non on pouvait en avoir une. On a nous a aussi pas mal découragé : à Dijon, où nous habitons, il ne faut pas déménager pour conserver sa place en crèche si par le plus grand des bonheurs on en a une – et on compte déménager, peut-être à Dijon, peut-être ailleurs. 

La commune limitrophe nous a clairement dit qu’on n’avait aucune chance (2 places pour 150 demandes en septembre, et priorité aux habitants) et la commune d’à côté, que je traverse tous les jours, n’accepte pas de dossiers sans avoir au préalable rencontré la responsable…C’est bien compliqué tout ça !!

Du coup, j’ai déposé une pré-demande dans une micro-crèche (« on revient vers vous en septembre, vous êtes sur liste d’attente) et on a commencé à envisager la solution « nounou ».

On a donc passé une annonce sur le site Nounou Top, et j’ai fait un mailing (déformation professionnelle :-) à toutes les assistantes maternelles dans notre zone géographique. Bilan : on a eu six rendez-vous en quinze jours. Début du casting !




Je ne reviens pas sur les questions qu’on a posées aux nounous, je vous en parlerais dans un autre article. 

Nounou 1 : en sortant, on l’a trouvée très bien, après en avoir vu d’autres, on ne l’a plus trouvée si bien. Moralité : toujours comparer, ne jamais se précipiter ! C’est la plus chère du lot, elle est assez directive (je fais les repas, de toute façon ils voudront manger comme leurs copains et pas ce que vous avez préparé…), je ne le garde pas 48h, c’est trop, etc…et en plus ces vacances étaient complètement en décalé avec  les nôtres.


Nounou 2 : à l’opposé de la première ! C’est une nounou tout le temps en train de se marrer, toujours le sourire aux lèvres, passionnées par son métier et ses enfants, qu’elle considère comme sa famille. J’ai vu quelques trucs qui ne m’ont pas plu (les enfants qui boivent dans le même verre…), un des petits m’a l’air assez….difficile. Et puis surtout, elle est trèèèèès bavarde, j’avoue, j’ai eu peur de devoir blablater 30 minutes matin et soir en l’emmenant et en allant le chercher.


Nounou 3 : C’est celle qui m’a fait la meilleure impression au téléphone, tout bêtement parce qu’elle m’a dit « Bonjour Aurélie » et pas « Bonjour Madame Machin Chouette » comme toutes les autres. C’est con, hein ? Cette impression s’est confirmée au rendez-vous : très douce, très aimable, on a accroché tout de suite. Pourtant c’est celle qui a le moins d’expérience, et il y a un gros point noir : elle doit emmener sa fille à l’école avec le petit. Mais je ne saurais vous dire pourquoi, on se dit que c’est elle, et à l’unanimité !


Nounou 4 : On arrive dans une maison qui ressemble à un musée, avec des centaines de bibelots partout…Tu vois quand Stéphane Plaza dit qu’il faut désencombrer ? Bah, c’est ça. On fait le tour de nos questions assez rapidement, on croise son mari, le « Tonton » de tous les enfants. Je n’accroche pas.


Nounou 5 : Une nounou vraiment très bien, très douce, qui a l’air très proche des enfants qu’elle garde. Elle s’est intéressée à moi très gentiment en me demandant qui était mon gynéco, si je voulais allaiter, etc., c’est la seule qui a pris cette peine. Pour moi c’est une de mes deux préférées, le chéri a moins accroché, il la trouve stressée : elle ne prend jamais la voiture avec les enfants, elle dit ne pas les quitter des yeux, moi je trouve que c’est plutôt une bonne chose !


Nounou 6 : Gros hic dès l’arrivée, elle habite dans une impasse inaccessible en voiture. Il n’y pas ou peu de place pour se garer dans la rue d’à côté, qui est d’ailleurs très étroite. Moi j’ai une grosse voiture et je ne sais pas me garer (!) donc bonjour le stress le matin pour déposer le petit. Et je ne compte pas faire de la marche avec le cosy et ses affaires sous le bras ! Deuxième point bloquant, on sent qu’elle tient à faire à manger aux enfants, (moi aussi) mais elle ne peut nous donner le prix du forfait repas ("ça dépend de ce qu'il mange"). Ce qui est bien embêtant parce que nous on a besoin de budgétiser :-) Bref, ça ne colle pas. 

Verdict ? On a eu d'autres propositions, mais après en avoir vu 6, on a estimé qu'on avait déjà un bon aperçu du fonctionnement de ce mode de garde, et surtout on avait deux chouchoutes. On a opté pour Nounou 3, avec qui on s'est tout de suite bien entendus. Elle a d'ailleurs refusé une garde qui commençait en septembre pour garder le petit en janvier. L'engagement est signé, donc sauf imprévu de dernière minute, on a notre nounou. Voilà une bonne chose de faite !

1 commentaire

  1. Super que vous ayez deja trouve une nounou en qui vous avez confiance! Ce n'est jamais facile, et quel soulagement quand la decision est prise...
    Clairement, j'ai en tout cas la meme conclusion que toi: les premieres impressions et le feeling qu'on a vis-a-vis de la personne sont finalement les elements les plus importants dans la prise de decision definitive!

    RépondreSupprimer