La vendeuse qui-sait-tout et la femme enceinte

Bon je vous raconte une petite anecdote qui m’est arrivée récemment…L’autre jour, on passe à Primark, vite fait et je m’aperçois qu’ils ont des soutifs de maternité. Pas des masses, mais quelques-uns quand même, et au prix du truc et à la vitesse à laquelle je change de taille, ça peut le faire !

J’y retourne samedi, avec un peu plus de temps devant moi, et impossible de les retrouver. J’ai une aversion certaine pour les vendeuses (en général) et j’évite toujours de leur adresser la parole. Mais bon, là je suis un peu venue pour ça. Je demande donc à une vendeuse où ils se trouvent, elle m’accompagne pour me les montrer, mais arrivée devant, elle me sort que non, ce n’est ce qu’il me faut. « Bougez pas, je vais vous trouver le soutif idéal pour votre grossesse. Parce que les trucs de maternité, vous ne pourrez pas les remettre après ».




Bon je lui explique que vu le volume que j’ai pris, de toute façon, quel que soit le soutif, je ne pourrais pas le remettre après. Je suis passée d’un 90B à un 95C, voyez-vous. (Ça me semble être imparable comme argument)

Elle me mate la poitrine d’un air interrogateur et me sors que non, je ne fais pas un 95C, c’est l’impression que j’ai parce que j’ai pris du volume, mais je n’ai pas pris du dos (genre ce n’est pas la 1ère fois qu’elle me voit) et qu’il me faut bien du 90C. Et avec des armatures, parce que l’important c’est de soutenir tout ça. Je proteste parce que les armatures c’est anti-confort pendant la grossesse, elle me dit de lui faire confiance.

Déjà, là, j’aurais dû partir en courant. Mais je suis polie, que voulez-vous, en plus elle a l’air de vouloir me rendre service, donc je la ferme. 



Round 2 : après avoir pris quelques soutifs à droite à gauche, elle…m’accompagne en cabine. Ben oui, pour voir ce que ça donne, parce qu’elle a bien vu que j’étais une idiote en cloque qui ne sait pas choisir un soutif.


- Vous êtes pudique ? Euh, suffisamment pour ne pas me désaper devant quelqu’un que je ne connais pas, donc je la prie de sortir de la cabine pendant les essayages. 
- Pas de soucis, j’attends dehors, prévenez-moi quand vous avez passé le premier.

Je passe le premier et je commence mon apnée – bien sûr que c’est trop petit, bien sûr que les armatures me défoncent le corps et cerise sur le gâteau, elle m’a amené un soutif push up, comme si j’en avais besoin... (J’avoue, je jubile un peu quand je vois sa tête).

- Ah mais c’est parce que les armatures appuient sur le ventre (sans blague ??), c’est la forme qui ne va pas, passez le 2ème.
C’est un format bandeau, donc plus confortable, mais rien à faire, c’est toujours trop petit, ça déborde de tous les côtés.

- Bon je vais vous chercher le 95C, je vois qu’il n’y a pas d’autres solutions. (Tiens ! bim ! comme si je ne te l’avais pas dit 15 minutes plus tôt !)

Parmi sa sélection, un autre push up (moins inconfortable car à ma taille, mais qui me fait une poitrine monstrueuse, pas du tout ce que je recherche, merci) et un autre en dentelle, zéro armatures, zéro coutures, zéro élastique (heureusement qu’il fallait du soutien) qui me va plutôt bien. Je me dis que je les mettrai le weekend en mode cocooning.

- C’est bon je prends celui-là (moi enfin débarrassée de ma corvée)
- Ok, mais il faut prendre aussi celui-là (le push up), il vous faut du soutien (insistante)
- Euh non, je préfère l’autre.
- Euh si, je vous assure, il ne faut pas en prendre qu’un. Je remets les autres en rayon, je vous laisse ceux-là.


Sortie de la cabine, je la vois en train de prodiguer ces malheureux conseils à une nouvelle victime, je repose le push up vite fait, et je m’en vais. Fin de l’enfer. Adresser la parole à une vendeuse ? Plus jamais ma p’tite dame. 



Soyez happy avec nous ! Suivez Happy and Baby sur Facebook et Instagram ! 

6 commentaires

  1. Coucou,
    Eh ben j'en reviens pas ! Déjà je déteste quand les vendeurs sont trop présentes mais alors elle, elle te les aura toutes faites ! Entre l'insistance, les mauvais conseils et t'accompagner jusqu'à dans la cabine, c'est fou :) !
    Moi aussi j'ai pris de la poitrine, mon 90D me convenait très bien et le pire c'est que ça va encore grossir à la naissance lol !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un peu ça qui me fait peur, c'est que c'est pas fini !! J'espère juste que ce ne sera pas trop la cata à la fin de l'allaitement :-)

      Supprimer
  2. Non mais c'est dingue çà! :o

    Je n'en reviens pas comment les personnes peuvent parfois être insistante et savoir vraiment ce qui est mieux pour nous... Grrr

    J'aime pô les vendeuses non plus! lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui impossible de s'en dépêtrer de celle-là ! Ca part d'un bon sentiment mais bon...je m'en serais passée !

      Supprimer
  3. S'il y'a bien un truc dont j'ai horreur, ce sont les vendeurs pots-de-colle & insistants... Une fois j'en ai envoyé une chier comme ca... xD Tu as du sang froid car quand je dis non, faut pas insister lol... :p Vive la grossesse !
    Sympa ton article, il m'a fait sourire !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah je suis trop gentille :-) Je voyais bien qu'elle voulait faire de son mieux, j'ai pas eu le coeur à mettre les points sur les i :-)

      Supprimer